Potion, remède, élixir, drogues, médicaments : les composés bioactifs ont porté plusieurs noms au cours de l’histoire de l’humanité. L’utilisation de ces produits afin de soulager les maux et de stimuler les sens ne date pas d’hier. Mais pour tous les bénéfices qu’ils peuvent nous amener, ces composés comportent également leur lot d’effets secondaires. Leur utilisation exige donc la plus grande des prudences, car la dépendance, autant physique que psychologique, guette les utilisateurs négligents de produits pharmaceutiques.

 

 

Synthèse de composés

La création de produits pharmaceutiques demande des ingrédients rares qui peuvent être obtenus en les trouvant physiquement sur le terrain. Ces ingrédients rares sont généralement des plantes ayant des propriétés pharmacologiques particulières.

Les recettes de base sont accessibles au niveau 1, les avancés au niveau 2 et les expertes au niveau 3.

Les propriétés pharmacologiques sont séparées en 3 catégories : stimulant, narcotique et psychotrope. Un ingrédient rare possédant une de ses trois caractéristiques aura un niveau associé à cette propriété (par exemple, la plante rare caféier ayant «stimulant 1»).

Si un produit exige «Stimulant 4» comme ingrédient, vous devez utiliser un ingrédient rare ayant «Stimulant 4» dans sa création. Vous ne pouvez substituer cet ingrédient par 2 ingrédients ayant «Stimulant 2» ou un seul ingrédient ayant «Stimulant 5» ou plus.

Il est possible de combiner plusieurs ingrédients rares pour en faire une version plus puissante. En combinant deux ingrédients identiques, il est possible de créer un nouvel ingrédient rare ayant 1 niveau de plus dans la propriété de l’ingrédient. Par exemple, combiner 2 «Stimulants 2» permettrait de créer 1 «Stimulant 3». Ce processus est appelé extraction. Un extrait peut être combiné avec d’autres extraits ou plantes aux mêmes propriétés afin de créer un extrait encore plus puissant. Ils ne peuvent toutefois pas être dédoublés via l’habileté «Multiplication alimentaire».

Il est toujours possible de trouver des ingrédients rares «de base», soit une plante «stimulant 1», «narcotique 1» ou «psychotrope 1» en fouillant dans la végétation pour 10 minutes.

 

Effets secondaires

La consommation de produits pharmaceutiques vient avec des effets secondaires. Ces derniers sont généralement représentés par des jetons d’effets secondaires, illustrant la dépendance croissante du personnage pour les produits pharmaceutiques. Lorsqu’un personnage consomme un produit, il ajoute un certain nombre de jetons à ses possessions. Si vous créez un produit et l’échangez à un autre personnage, donnez-lui le nombre de jetons associé à la consommation du produit pour qu’il puisse les ajouter à sa fiche s’il l’utilise. Ces jetons d’effets secondaires sont comptabilisés par l’animation à la fin de l’événement et peuvent affecter votre personnage pour les événements à venir si vous en avez en grande quantité. Ces malus peuvent être d’ordre «role play», tel un personnage se montrant irritable s’il n’a pas pris sa dose, ou d’ordre plus technique, tel un personnage physiquement affaibli par une consommation excessive de drogue. Un certain nombre de jetons d’effets secondaires seront retirés des possessions du joueur après la comptabilisation de fin d’événement : ainsi le café que vous avez bu il y a six mois ne continuera pas à hanter vos nuits pour toujours.

H-J : Le phénomène de dépendance est toujours un système particulièrement difficile à balancer et à intégrer de façon intéressante dans un système de jeu de rôle. L’organisation d’Odyssée a volontairement pris la décision de garder un certain mystère entourant les effets secondaires des médicaments. Notre but à travers ce système n’est pas de «punir» les utilisateurs via des mécanismes leur étant inconnus, mais bien de créer des situations de jeu de rôles uniques et d’accentuer l’aspect «exploration» et «découverte» de notre grandeur nature.

Dans le cas de composés particulièrement puissants ayant des effets secondaires immédiats, ces derniers durent pendant 1 heure post-consommation.

 

Posologie

Les bénéfices des produits doivent être utilisés 1 heure après l’ingestion, sous peine d’être perdus.

Lorsqu’un personnage consomme un produit pharmaceutique, il doit attendre 1 heure avant de pouvoir en bénéficier d’un autre. Il peut en consommer un autre, mais n’aura que les effets secondaires.

Les recettes de base doivent prendre un minimum de 15 minutes à faire.

Les recettes avancées doivent prendre un minimum de 20 minutes à faire.

Les recettes expertes doivent prendre un minimum de 25 minutes à faire.


Pharmacopée de base (Niveau 1)

                                 

base.png

Pharmacopée avancée (Niveau 2)

                                 

avancé.png

Pharmacopée experte (Niveau 3)

                                 

expert.png