Révolution Technologique (début 1990- Fin 2098)

 

Période qui se caractérise par une évolution rapide des technologies. En l’espace d’une génération, les populations oublient complètement leur mode de vie pré-internet. Grâce à un système de satellites, internet est maintenant disponible partout, ce qui rend le système d’ondes cellulaire obsolète. Culturellement, il n’a jamais été plus facile de se procurer les divertissements de partout sur le globe. On assiste même à une fusion de genre, tel le K-Country.

 

Côté politique, cette période contraste avec la volonté d’union des nations après la Deuxième Guerre mondiale. Avec le retrait de l’Italie et de l’Allemagne, l’Union européenne s’effondre définitivement. Certains pays baltes se font annexer par la Russie. Le monde se retourne vers des idées politiques davantage polarisées. L’autarcie devient l’objectif des grandes puissances économiques. Chaque découverte est hautement publicisée et issue de partenariats entre les pays et de grandes compagnies privées. Certaines rumeurs laissent même croire que des techniques de contrôle des masses ont été mises en place à leur insu.

 

 

Troisième guerre mondiale (2098 à 2100)

 

Le rassemblement de la culture crée une population de plus en plus homogène, et ce malgré les tensions montantes du côté politique. Bien que la majorité vit cette unité comme une bonne chose, certains groupes plus individualistes y virent une attaque à leur identité.

 

Le bannissement de la religion ainsi que tout autre élément que les divers gouvernements virent comme ennemies de la vérité transforma ces groupes simplement mécontents en groupes tentant activement de renverser le gouvernement en place. En moins de deux ans, des membres du groupe activiste Velarum prirent contrôle de diverses sphères des gouvernements et, aidés par des tensions montantes principalement dues à la surpopulation, créèrent une guerre nucléaire pratiquement mondiale malgré les efforts de l’ONU. En moins d’un mois, 90% de la population et la totalité du réseau de communication fut éliminé et le monde entra dans une grande noirceur post-atomique.

 

Cette période historique influence encore les populations aujourd’hui qui craignent l’utilisation de l’énergie nucléaire.

 

 

La Grande Noirceur Post-Atomique (2100-2250)

 

Le monde est en ruine. Les bombes ont explosé et ont laissé derrière elles de grandes zones abandonnées. Les effets du réchauffement climatique que la terre connaissait déjà sont décuplés par les explosions et leurs ondes de chocs. C’est le début d’une nouvelle ère de destruction.

 

Le niveau de la mer s’est élevé et la fonte de l’Arctique entraîne la fin de la boucle des océans. C’est la débandade. Un tremblement de terre jamais vu à San Andreas crée un tsunami qui engloutit le Japon. Les catastrophes naturelles se multiplient et s’intensifient, continuant de décimer une bonne partie de l’humanité.

 

La plupart des grandes capitales ont été anéanties et le peu de la population restante se regroupe sous des bannières nouvelles, étendues sur le globe et sans communication les unes avec les autres.

 

Le manque de ressources et les retombées de la guerre rendent  les technologies quasi inexistantes. Internet n’est plus disponible et les différentes sociétés se retrouvent donc isolées les unes des autres, principalement dû au fait que le réseau cellulaire avait été laissé à l’abandon pendant la révolution technologique.

 

La population doit donc apprendre à vivre de façon plus rustique et recommencer un processus d’évolution et de redécouverte qui prendra son ampleur à la Néo-Renaissance.

 

 

La Néo-Renaissance (2250 à aujourd’hui)

 

La noirceur dure de longues et pénibles années jusqu’à ce qu’un rayon d’espoir brille à travers les ténèbres. Cet espoir avait un nom : Magellan, le premier aéronef capable de percer les cieux orageux de la nouvelle Terre. Ce zeppelin construit dans la cité sud-africaine d’Ithemba est le pilier de la reconstruction de la civilisation humaine. Son équipage parcourut les territoires dévastés de la planète à la recherche d’autres survivants et de savoir perdu datant de jours meilleurs. Plusieurs autres cités et groupes de rescapés furent découverts et ajoutés au réseau d’Ithemba,  chaque nouvelle cité apportant son lot de connaissances et de technologie permettant d’améliorer les capacités du Magellan. Rétablir le contact au sein du reste de l’humanité fut l’étape cruciale de cette époque surnommée la néo-renaissance, marquée par la réappropriation de la science et de la culture du 21e siècle.

 

Cette fédération terrienne unie récupéra une quantité sans précédent de matériel, mais beaucoup de données stockées numériquement sur des serveurs endommagés furent toutefois perdues à jamais. Ce sont ces efforts combinés qui permirent l’élaboration du voyage spatio-temporel. Après quelques missions exploratoires de reconnaissance couronnées de succès, le projet Odyssée fut lancé. Son objectif : établir la première colonie terrienne dans un autre univers, une colonie apte à être le berceau d’une nouvelle civilisation.